Comment choisir une mutuelle pour vos animaux ?

Comment choisir une mutuelle pour vos animaux ?

Comment choisir une mutuelle pour vos animaux ?

Le fait de posséder un animal de compagnie implique des responsabilités ainsi que des dépenses supplémentaires. En tant que propriétaire, il est nécessaire de veiller à la bonne santé de son animal qui peut tomber malade ou être victime d'un accident.

Tout comme pour les hommes, il est possible de souscrire à une mutuelle pour animaux. Inscrire son animal de compagnie à une assurance santé permet de couvrir les dépenses imprévues liées à sa santé et qui peuvent coûter une fortune si l'on n'a pas une bonne mutuelle.

Cet article peut éclairer sur les éléments à prendre en compte dans le choix de la mutuelle la plus adaptée pour son animal domestique.

Le montant des mensualités

C'est la cotisation ou la somme qu'il faut verser à l'assurance tous les mois. Elle peut varier suivant plusieurs facteurs.

  • Elle est calculée selon les garanties ou les formules pour lesquelles le contrat a été souscrit.
  • Elle dépend également du type de l'animal, de sa race et de son âge.

Les assureurs proposent généralement différents niveaux de formules qui vont de la formule basique à une formule qui comporte des garanties et des options supplémentaires.

Pour choisir la bonne mutuelle pour son chien, son chat ou autre animal, il est nécessaire de souscrire à une formule et à des options qui sont adaptées aux besoins de santé de ce dernier.

Le taux de remboursement

Avant de souscrire à un contrat d'assurance, il convient de vérifier le taux de remboursement proposé avec la formule choisie. En effet, il est possible de bénéficier de 50 jusqu'à 100 % de taux de remboursement selon le contrat choisi. Il faut également vérifier que le plafond annuel de remboursement n'est pas trop faible et constitue une limite à la prise en charge.

La franchise

Il est également nécessaire de tenir compte de la franchise annuelle dans le choix de sa mutuelle pour animaux. C'est la somme qui peut être réclamée par l'assureur en plus des cotisations mensuelles. Elle peut être définie en euro ou en pourcentage et peut être, selon le contrat, très faible ou atteindre 30 % de la dépense dans les formules de base.

Les exclusions

N'oublier pas de se renseigner sur les cas considérés par l'assureur comme motif d'exclusion et dont il n'est pas possible d'obtenir des remboursements. Les assureurs peuvent avancer comme motif :

  • Les maladies héréditaires ou chroniques,
  • Le très jeune âge ou un âge avancé, les cas de dysplasie, etc.

Il est donc nécessaire de faire passer un bilan de santé à son animal avant de souscrire à une mutuelle afin de constater que des maladies ne sont pas antérieures à la souscription et être couvertes par l'assurance.

Les délais de carence

Les assureurs ne peuvent conditionner l'activation des garanties qu'après l'expiration d'un délai de carence. Il convient alors de s'enquérir sur le délai de cette carence qui consiste en une période au cours de laquelle l'animal n'est pas encore couvert et qui peut aller de 2 jours à 6 mois selon l'assureur.

Si l'animal a des soucis de santé pendant cette période, les frais vétérinaires qui en découlent sont entièrement à la charge de son maitre et ne sont pas remboursés. Il est donc nécessaire de privilégier les mutuelles pour animaux qui proposent des contrats sans délai de carence ou avec des délais de carence moins longs.

Autres articles

Comment se faire rembourser des frais vétérinaires ?

Publié le 28/09/2018
Comme les humains, un animal domestique peut être sujet à des maladies ou des accidents. Pour pouvoir rester en bonne santé, il lui faut bénéficier...

Assurance animaux de compagnie contre les mauvaises surprises

Publié le 03/10/2018
Tout comme les êtres humains, les animaux peuvent être confrontés à de nombreuses maladies, des troubles et des accidents. Les interventions...